Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 18:14

 

Bien entendu, on ne vivra jamais dans le monde des Bisounours, cependant il y a aujourd'hui dans la société (encore plus qu'avant?) une agressivité ambiante, un irrespect criant et regrettable, une hostilité manifeste. On a le droit de ne pas avoir le moral, d'être en colère, d'avoir parfois des mouvements d'humeur mais restons dans la bienséance, ne faisons pas comme si l'autre n'existait pas. C'est insupportable d'observer quelques automobilistes agités, excessifs qui klaxonnent parce qu'aux feux, au stop, le démarrage ne s'est pas fait dans la seconde. Comme si dans l'habitacle, ils se croyaient tout permis, à l'abri, comme derrière leur écran d'ordinateur. C'est tout  aussi insupportable de voir les rues, les plages, les océans... transformés en poubelles à ciel ouvert par des gens qui préfèrent la facilité, la paresse, l'irresponsabilité au civisme.

 

C'est tout  aussi insupportable de voir dans les transports en commun des gens qui montent sans laisser aux  autres le temps de descendre, qui mettent la musique à fond, qui racontent leurs vies au téléphone bruyamment, sans retenue, sans se soucier de gêner la tranquillité de leurs compagnons de voyage. Et si on fait une remarque, on passe pour  coupable auprès de personnes qui ont un seul credo : moi d'abord. 

Evidemment, la situation n'est pas désespérée, je pourrais tout aussi bien rédiger un billet sur les belles actions menées dans notre pays, sur la solidarité existante. Il est juste de bon ton de rappeler  l'essentiel (tant pis si je fais le donneur de leçons, j'assume, certes je ne suis pas irréprochable mais je n'oublie pas que l'autre existe et qu'il est aussi important que moi) : la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

 

 

 

 

,

Partager cet article

Repost 0
Published by dundee
commenter cet article

commentaires