Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:09

 

 

1- Minuit à Paris

 

Woody Allen en pleine forme,  un Paris  rétro envoûtant, une magnifique et subtile déclaration à l'art,  une interrogation malicieuse sur la notion d' âge d'or, des trouvailles à foison. Pour moi le sommet de ce que j'ai vu dans les salles en 2011.

 

 

2- Le discours d'un roi

 

Pour Colin Firth et Geoffrey Rush qui  m'ont fait vibrer. Pour cette association entre la petite et la grande histoire, pour ce portait d'un homme, vulnérable, angoissé,  sur le point d'accéder au trône de Grande-Bretagne qui, pour assumer de telles responsabilités, doit lutter contre lui-même en domptant son bégaiement. La mise en scène classique convient à la sobriété des propos.

 

 

3- Une séparation

 

Jusque-là je n'avais regardé qu'un film iranien, Hors-jeu de Jafar Panahi.  Certes, il faut un peu s'accrocher au cours des dix premières minutes. Mais après la tension est palpable, les personnages saisissants, le regard sur la société iranienne et la lutte des classes assez éclairant et acerbe.  Par moments, on se croirait dans un thriller, désireux de connaître rapidement la vérité, à cela se greffe une oeuvre sociale, un drame. Cette confrontation, ces divergences me rappellent dans une certaine mesure Entre le ciel et l'enfer d'Akira Kurosawa.

 

 

"  Il n'est pas aussi fort qu'il le croit.  -  Oui, mais nous non plus ."   dialogues du film L'Arnaque

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dundee
commenter cet article

commentaires